Le chat préfère manger souvent et seul : son mode d’alimentation doit respecter ces besoins

De nouvelles recommandations sur l’alimentation des chats de compagnie sont résumées ci-après.

Le mode de vie du chat doit être pris en considération : selon qu’il sorte à l’extérieur ou non, et qu’il soit seul ou cohabite avec d’autres animaux, un ou plusieurs autres chats en particulier.

Dans leur milieu naturel, les chats sont des prédateurs solitaires qui chassent et consomment plusieurs petites proies par jour (et nuit). Et le chat de compagnie aussi « préfère manger souvent et seul » La sur-alimentation de l’animal conduit au surpoids et à l’obésité, mais aussi engendre du stress voire l’anxiété, particulièrement chez les multi-possesseurs de chats où s’installe une compétition pour la nourriture.

Des jouets alimentaires pour tous les chats

Lorsqu’il est gardé à l’intérieur, le chat est nourri par son propriétaire et n’exprime donc pas son comportement de prédateur. Mais même s’il a accès à l’extérieur, l’aliment fourni, appétant et en quantité, ne l’incite pas non plus à chasser.

Il est fortement recommandé d’utiliser des jouets alimentaires. Ceux-ci favorisent l’activité du chat et sa dépense d’énergie, étalent la consommation de l’aliment dans le temps et préservent le comportement de prédateur.

Il en existe de multiples modèles, mobiles (roulants) ou fixes (type labyrinthe).

Il est conseillé de commencer par un jouet simple avant d’en introduire de plus complexes.

Il est recommandé également de varier l’endroit de distribution de la nourriture (pour que le chat cherche), la disposer en hauteur lorsque possible…

Plusieurs petits repas sur 24h

Contrairement aux habitudes d’une majorité de propriétaires, il est préférable de distribuer la ration quotidienne en plusieurs petits repas, étalés si possible sur 24h (ce qui est rendu possible par les jouets alimentaires ou grâce à un distributeur automatique).

Un seul repas, ou 2 (matin et soir), entraîne un risque d’inactivité du chat le reste du temps, et favorise une surconsommation de nourriture (de même que l’alimentation ad libitum).
La ration quotidienne doit bien sûr correspondre aux besoins du chat.

Plusieurs gamelles visuellement séparées

Lorsque cohabitent plusieurs chats, il est conseillé, enfin, de disposer plusieurs bols de nourriture et d’eau (un de chaque par animal dans l’idéal), dans différents endroits non visibles les uns depuis les autres.

Cette multiplication permet d’éviter les conflits et les agressions générés par une compétition pour accéder à la nourriture si elle est distribuée en un seul point.
Et lorsqu’ils vivent à plusieurs, les chats ne partagent généralement pas l’espace de manière égale. Certains individus n’ont ainsi pas accès à certaines pièces, ou se cantonnent à un périmètre où ils se sentent en sécurité. Les différents bols seront ainsi placés là où les chats passent chacun le plus de temps.

Éventuellement, la quantité de nourriture peut être régulée individuellement en utilisant un distributeur connecté (qui identifie le chat par un capteur). Il reste préférable d’éviter de placer la nourriture à proximité d’une litière.

Et dans tous les cas, le suivi de l’état d’embonpoint du ou des chats est essentiel.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations,
L’équipe de VetosAlpilles